Lettre pastorale sur l’Ukraine

Lettre pastorale
au clergé, religieux et fidèles
de l’Église catholique ukrainienne au Canada
et à toutes les bonnes personnes
La guerre en Ukraine:
un appel à la prière, au jeûne et à l’action
Chers fidèles,
La guerre en Ukraine fait rage sans fin en vue, causant la mort de milliers d’enfants,
d’hommes et de femmes innocents, avec des millions d’autres qui se déplacent comme réfugiés en
quête de sécurité, de nourriture, d’un abri, de vêtements et de médicaments, sans compter la
destruction d’innombrables maisons, écoles, hôpitaux et entreprises. À l’approche de l’hiver, des
centaines de milliers de personnes ne pourront chauffer leur maison, l’énergie étant utilisée comme
arme de punition.
L’Ukraine et son peuple sont en crise. Comme le génocide de l’Holodomor, ou la famine
ukrainienne de 1932-1933, qui a coûté la vie à des millions de personnes en Ukraine lorsque
l’Union soviétique a délibérément et méthodiquement affamé jusqu’à un quart de la population
ukrainienne, la guerre d’aujourd’hui en Ukraine menée par des agresseurs étrangers a pour but
d’effacer l’identité et l’histoire du peuple ukrainien – un génocide en devenir.
La guerre en Ukraine n’étant plus à la une des journaux, nous attirons à nouveau l’attention
sur le sort du peuple ukrainien dans le but de continuer à faire preuve de solidarité envers celui-ci.
À la lumière de l’intensification récente des attaques, renouvelons notre attention sur la
situation critique du peuple ukrainien dans un effort pour continuer à faire preuve de solidarité
envers l’Ukraine.
En particulier, renouvelons nos efforts dans la prière, le jeûne et nos action.
Prière
La prière est le privilège et le devoir de chaque personne. Par la prière nous adorons et
louons le Seigneur Dieu et lui faisons part de nos besoins et soucis immédiats.
Nous, les évêques catholiques ukrainiens au Canada, vous invitons à réaffirmer votre
volonté de prier tous les jours pour la paix en Ukraine.
Prions pour ceux qui endurent la guerre, ceux qui défendent leur pays et leur nation, ceux
qui vivent dans la peur et qui ont été forcés de fuir leur maison.
Prions pour ceux qui sont morts dans la guerre, pour ceux qui meurent aujourd’hui, pour
ceux qui mourront demain.
Prions :
Ô Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, nous te supplions d’entendre la prière fervente de ton Église
bien-aimée de Kyivan Rus’ pour ses enfants affligés demeurant sur la terre de l’Ukraine. Délivre
Ton peuple vulnérable des agresseurs injustes, de l’invasion étrangère et de la terreur de la guerre.
Ô Seigneur miséricordieux, comme Tu es notre source de paix, adoucis les cœur endurcis, et
convertis vers la réconciliation ceux qui promeuvent les hostilités, afin que tes enfants bien-aimés
de la terre de l’Ukraine puissent demeurer dans la tranquillité, justice et liberté qui reflètent Ton
Royaume, où Tu règnes avec Ton Père éternel et le Saint-Esprit maintenant et pour les siècles des
siècles. Amen.
Jeûne
La pratique séculaire du jeûne est un moyen de croissance spirituelle et de pureté de cœur.
Par le jeûne, nous nous rappelons qu’Adam et Ève n’ont pas réussi à s’abstenir de
consommer le fruit défendu, ce qui a entraîné leur expulsion du jardin d’Éden. Par le jeûne, nous
prenons la résolution de renouveler nos vies selon les voies et les lois de Dieu.
Nous, les évêques catholiques ukrainiens au Canada, vous invitons à jeûner pour le peuple
ukrainien et pour la paix dans leur pays. Comme au temps de la famine ukrainienne de l’Holodomor
en 1932-1933, de nombreuses personnes en Ukraine aujourd’hui n’ont pas de nourriture. En
solidarité avec eux.
Nous vous invitons à un jeûne de trois jours commençant le jeudi 24 novembre et se
terminant le samedi 26 novembre, lorsque nous commémorons l’Holodomor chaque année à
travers le Canada.
Jeûnons du mieux que nous pouvons. Pour certains, cela signifiera seulement du pain et de
l’eau, pour d’autres pas de sucreries, pour d’autres encore un seul repas par jour. Quelle que soit la
manière dont vous choisissez de jeûner, à l’unisson présentez vos prières au Seigneur pour que la
paix règne en Ukraine.
Action
L’aumône est une manière charitable d’exprimer notre gratitude envers Dieu pour la
générosité de ses bénédictions dans notre vie de chaque jour.
L’aumône est également un moyen de reconnaître les besoins des autres et d’y répondre de
manière palpable.
Nous, les évêques catholiques ukrainiens au Canada, vous remercions pour votre générosité
sans précédent dans la prestation d’aide humanitaire au peuple ukrainien. Que Dieu vous bénisse
pour votre bonté et votre générosité!
Cependant, aujourd’hui, à l’approche de l’hiver, le peuple ukrainien a de plus en plus besoin
de votre aide.
Nous vous invitons à envisager de faire à nouveau un don d’aide humanitaire afin que la
population ukrainienne puisse disposer des biens de première nécessité dont chacun d’entre nous
bénéficie – nourriture, abri, vêtements et médicaments, ainsi que du chauffage pour leurs foyers
cet hiver.
Veuillez faire un don par l’intermédiaire de votre paroisse locale, l’Association catholique
d’aide à l’Orient – Canada (CNEWA), Développement et Paix – Caritas Canada, Aide à l’Église en
Détresse – Canada, Canadian Jesuits International ou le Congrès ukrainien canadien.
Conclusion
Cette lettre pastorale a pour but de vous sensibiliser à la guerre en cours en Ukraine et de
vous inviter à la prière, au jeûne et à l’action envers nos frères et sœurs qui ont désespérément
besoin de votre soutien.
Nous vivons des temps difficiles. Partout dans le monde, le mal est à l’aise.
Pourtant, ensemble, nous pouvons faire une différence dans la vie de millions d’enfants,
d’hommes et de femmes qui comptent sur vous.
Que Dieu vous bénisse, et qu’Il répande sur vous et votre famille la santé, la paix, l’amour
et la joie.
Sincèrement en Christ,

  • Lawrence Huculak, OSBM, archevêque métropolitain de Winnipeg; Administrateur
    apostolique de Saskatoon
  • David Motiuk, évêque éparchial d’Edmonton; Administrateur apostolique de New Westminster
  • Bryan Bayda, CSsR, évêque éparchial de Toronto